Le château de Losmonerie a été construit vers 1535 comme une « maison aux champs »
de la Renaissance (galerie remarquable à colonnes et chapiteaux) pour Jean Chantois,
« élu pour le roi » à Limoges.

Vers 1760, une campagne de travaux réaménage l’intérieur au goût du XVIIIème. Le
château est resté dans la même famille depuis et a conservé le décor et le mobilier de
cette époque in-situ. Ainsi, dans le grand salon, on peut admirer une suite de huit
tapisseries d’Aubusson, classées Monument Historique qui ont été faites pour ces murs,
un patrimoine marquant pour le Limousin.

A l’autre bout du logis, un petit boudoir insolite est ornementé de peintures murales à
décors de colonnes, pots d’orangers et cornes d’abondance, vraisemblablement dues à
un artiste italien au milieu du XVIIIème siècle.

L’orangerie, encore en ruine, date également de cette période ce qui en fait l’une des plus
ancienne du Limousin (contemporaine de celle de l’évêché / Musée des Beaux Arts de
Limoges).